Moulins à prières

Un moulin à prières est un objet culturel utilisé par les Tibétains pratiquant le bouddhisme.

Le moulin à prières traditionnel est constitué d’un cylindre rempli de mantras et pouvant tourner librement autour d’un axe. Selon les croyances associées à cet objet, actionner un tel moulin a la même valeur spirituelle que de réciter la prière du mantra, la prière étant censée se répandre ainsi dans les airs comme si elle était prononcée.

Les moulins souvent disposés en longues séries sont mis en mouvement l’un après l’autre par le fidèle qui passe devant eux. Le fidèle déplace les moulins avec sa main droite. Et le moulin doit être tourné dans le sens des aiguilles d’une montre, afin que le mantra soit lu dans le sens où il a été écrit.

Lakshmi

Lakshmi , bronze , patine imitation or , 13 cm.

Lakshmi sur un trône , bronze , patine imitation or , 13 cm.


Lakshmi , bronze , patine verte , 8 cm.

Lakshmi , bronze , patine verte , 8,5 cm.

Dans l’ hindouisme, Lakshmi est la déesse de la Fortune, et de la richesse , ou de l’abondance. Elle est aussi la Déesse de la Beauté. Elle est la fille du sage Bhrigu et l’épouse fidèle/aimante/dévote de Vishnou.

C’est une bienfaitrice qui aide à developper la richesse intérieure. L’or et les bijoux sont ses symboles. .

Elle est représentée avec quatre mains désignant des vertus spirituelles. Des pièces d’or s’écoulent de l’une d’elles, tandis qu’elle bénit les fidèles.

Elle est elle-même vénérée par de nombreux dieux, dont Ganesh.

Ganesh

Ganesh , 10 cm , double patine.

Dans hindouisme,  Ganesh, Ganesha,  est le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, le patron des écoles et des travailleurs du savoir. C’est le dieu qui lève les obstacles des illusions et de l’ignorance. Il est le fils de Shiva et Parvati, l’époux de Siddhi.,

La cloche et le dorje.

bronze

Le dorjé, principe masculin, est le symbole du chemin qu’il faut suivre, la cloche , principe féminin, incarne la connaissance, la vacuité. L’association du dordjé et du gantha symbolise à plusieurs niveaux la complémentarité du masculin et du féminin, du but et du moyen d’y arriver, du temporel et du spirituel.

Ils sont utilisés simultanément dans les rituels, le dordjé étant tenu dans la main droite, la cloche dans la main gauche.

Vajra signifie « diamant ». Le vajra ou dorjé représente à l’origine l’ « éclair » du dieu Indra et est certainement le symbole le plus important du bouddhisme tibétain.

C’est un symbole complexe, utilisé à la fois dans les rites du Mahayana (ou bouddhisme du Grand Véhicule Universel) que dans les rites du bouddhisme tantrique. Il représente à la fois la compassion, la nature indestructible de l’éveil et le chemin qui mène à l’illumination.

Les modèles existent en deux tailles.

Abonnez-vous : Articles | Commentaires

Copyright © INDICA 2018 | INDICA propulsé par WordPress.